Quand la personne perd en autonomie physique ou psychique, il peut lui devenir impossible de faire face au quotidien. Entretenir sa maison, faire ses courses, sa toilette et préparer ses repas sont parfois insurmontables. Pour autant, la personne souhaite souvent continuer à vivre chez elle. Heureusement, il existe des solutions pour encourager le maintien à domicile.

Aménager le logement pour permettre le maintien à domicile

Quand la personne vieillit, les risques d’accidents domestiques sont plus nombreux. Mais des aménagements peuvent pallier ces difficultés et permettre le maintien à domicile de la personne. Il s’agit de coller les angles des tapis, afin d’éviter les chutes. D’installer des barres d’appui dans les toilettes et de remplacer la baignoire par une douche avec un siège.

Enfin, de revoir l’éclairage pour éviter les coins sombres. Pour ces travaux, vous pouvez bénéficier d’aides à l’aménagement du logement de la personne âgée de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat). Les collectivités territoriales et les caisses de retraite peuvent aussi accorder des aides financières.

L’aide-ménagère et l’auxiliaire de vie pour pouvoir rester chez soi

Pour aider la personne dépendante à effectuer les tâches du quotidien, vous pouvez faire appel à différents professionnels. Vous pouvez par exemple contacter une aide-ménagère et/ou une auxiliaire de vie. L’aide-ménagère va effectuer le ménage, les lessives et le repassage pour garantir un environnement propre à la personne dépendante.

L’auxiliaire de vie aidera la personne à faire sa toilette, à se lever et se coucher, mais aussi à s’habiller. Elle peut par ailleurs prendre en charge les courses et préparer les repas. Ces aides vont permettre de prolonger le maintien à la maison de la personne dépendante. Elles peuvent faire l’objet d’une prise en charge partielle avec l’APA (Allocation personnalisée d’autonomie).

Le portage de repas à domicile pour personne dépendante

Si vous voulez vous assurer que la personne dépendante s’alimente bien, le portage de repas à domicile pour personnes âgées est la solution. Des sociétés de services proposent en effet de définir avec une diététicienne des repas adaptés à la personne. Les menus prennent en compte ses éventuelles pathologies et régimes, ainsi que ses préférences alimentaires.

Vous avez la garantie que la personne âgée va manger équilibré. Cela limitera les risques de perte de poids, de fonte musculaire, de dénutrition et d’accidents divers. Et vous pourrez garder plus longtemps à son domicile la personne dépendante.

Même si la personne perd en autonomie, cela ne remet pas forcément en cause son maintien à domicile. Le réaménagement de son logement pour le rendre plus sécurisant et adapté à ses capacités est une des options. Le recours à des aides physiques et l’existence d’aides financières sont des solutions complémentaires.